images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                          Diane a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Après avoir passé une année en Irlande pour faire son deuil, elle est rentrée à Paris et, à repris les rennes de son café littéraire "les gens heureux lisent et boivent du café".

                          Grâce à son ami Félix, Diane rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, doux et cultivé. Elle semble et pense filer le parfait amour. Pour lui faire plaisir, Olivier l'enmène a une exposition photo sur l'Irlande. C'est alors qu'un évènement imprévu va boulverser ces certitudes...

 

Extrait : " Tu fais une de ces têtes , aujourd'hui ! Olivier a eu une panne ou quoi ?

Il attaquait fort. J'allais répondre aussi fort :

- Edward est à Paris, je suis tombée sur lui hier soir.

Il s'écroula sur le premier tabouet qu'il rencontra.

- Je doit être encore sous ecsta !

Bien malgré moi, je pouffai.

- Non Félix. C'est la stricte vérité, et il va peut-être  passer ici, aujourd'hui. ... /... Je rendais la monnaie à un client quand il apparut, un sac de voyage sur l'épaule. Mon café me sembla très petit d'un coup ; Edward prenait toute la place. Il serra la main de Félix, qui eut le bon goût de ne ne faire aucune blague douteuse, s'accouda au bar et observa mon univers avec la plus grande attention. Cela dura de longues minutes. Ses yeux bleu-vert scannaient les livres, les verres, les photos sur le comptoir. Il finit par river son regard au mien, sans rien dire. Tant de choses remontaient à la surface : nos disputes, nos quelques baisers, ma décision, sa déclaration, notre séparation.

Mon avis : Comme pour les 2 premiers livres, la lecture est fluide. Les personnages sont attachants. Je suis encore laissée "attrapper" par l'histoire et la sincérité qui s'en dégage. Je trouve qu'Agnès Martin-Lugand écrit avec son coeur.