La valse lente des tortues par Pancol

                Beaucoup de choses ont changé depuis la révélation d'Hortense à la télévision. Joséphine a déménagé dans le 16ème arrondissement de Paris, Shirley et Gary se sont installés à Londres. Hortense les a suivi. Elle s'est inscrite dans une école de styliste. Iris, quant à elle, est en dépression dans une clinique. Joséphine reçoit un paquet contenant les derniers effets d'Antoine. Un soir, elle est agressée par derrière. Elle reçoit des coups de couteau au niveau du cœur, est insultée et rouée de coups. Elle se relève : le paquet d'Antoine l'a sauvé d'une mort certaine. Elle raconte son agression à Luca, qu'elle fréquente depuis plusieurs mois, et celui-ci ignore totalement le sujet et continue de parler de son frère jumeau. Elle décide de ne rien dire de son agression à Zoé. Le lendemain, Zoé reçoit une carte de son père qui donne de ses nouvelles. Elle est ravie : elle le croyait mort. Joséphine n'y comprend rien. Mais elle est encore plus préoccupée par son mystérieux agresseur.

 

Extrait "Elle ne vit pas une silhouette se faufiler derrière elle. Elle n'entendit pas les pas précipités de l'homme qui s'approchait. Elle se sentit tirée en arrière, écrasée par un bras bâillonnée par une main, pendant que de l'autre, un homme la frappait à plusieurs reprises en plein coeur. Elle pensa aussitôt qu'on voulait lui dérober son paquet. Son bras gauche réussit à maintenir le colis d'Antoine, elle se débattit, résista de toutes ses forces mais suffoqua. Elle étouffait, crachait et finit par tout lâcher en se laissant tomber à terre. Elle eut juste le temps d'apercevoir des semelles de chaussures de ville lisses, propres, qui la frappaient sur tout le corps. Elle se protégea de ses bras, se roula en boule. Le paquet glissa. L'homme siffait des injures, salope, salope, enculée de mes fesses, sale conne, tu la ramèneras plus, tu prendras plus tes grands airs de pétasse, tu vas la fermer, connasse, tu vas la fermer ! Il martelait des obscénités en redoublant ses coups. Joséphine ferma les yeux, demeura inerte, un filet de sang coulait de sa bouche, les semelles s'éloignèrent et elle resta allongée sur le sol.

 

Mon avis Dans ce second tome, on suit l'évolution des personnages.  Le cadre de vie a changé. Il se situe désormais à Paris et Londres. J'ai trouvé ce deuxième tom plutôt brouillon. Je n'ai pas été enthousiasmé.